Avis des lecteurs

Share

De nombreux lecteurs ont eu la gentillesse de me faire part de leurs impressions sur Saga. En voici un florilège…


Un roman suffisamment poignant pour deviner qu’il extrapole  quelques tranches de vie autobiographiques. Entre secret identitaire et schizophrénie, Laure Malaprade nous offre ici une authentique saga familiale (au sens romanesque et franco-suédois du mot saga). L’écriture parfaitement limpide permet de voyager avec délectation dans une succession de plans fixes et de flash-back. Savoir restituer autant d’épaisseur à des personnages avec un style aussi épuré, produire une telle justesse de détails sans jamais de redondances, et si bien métisser légèreté et gravité… Chapeau bas. 142 pages de très bonne littérature.

Hubert (MonBestSeller)


J’ai lu et j’ai adoré !

C’est un livre qu’on lit d’une traite, captivant à la limite du roman policier. Les personnages, les paysages sont criants de vérité et on arrive même à sentir ce froid si présent…on s’y croirait !!!

Quant au titre il résume bien en quelques mots toute l’atmosphère du livre.

Un grand bravo Laure !

Patricia (Facebook)


Une vraie découverte

Excellent. Très bon livre qui se lit d’une traite tellement on est captivé par le récit tant sur le fond que sur la forme. Très touchant, avec pudeur. Une atmosphère restituée avec maestria. Véritable révélation.

Arnaud (Fnac)


Un vrai moment de plaisir

Ce livre ne se lâche pas, on le lit avec un tel plaisir, tout est rempli de vérité, on veut absolument savoir la fin. C’est vraiment une bonne découverte que je conseil sans aucun souci.

Gagnon (Fnac) 


Un roman sensible et écrit d’une plume élégante : L’Ours de Dalécarlie est vraiment à découvrir.

Sébastien (Facebook)


‎Je l’ai lu en 5 jours (ce qui est carrément exceptionnel pour moi) et j’ai beaucoup aimé ! Bravo Laure !

Clémence (Facebook)


‎Un beau voyage en Suède, avec une histoire de famille qui pourrait être la notre, un roman que l’on ne quitte pas et que l’on regrette d’avoir fini si vite. C’est vraiment une bonne découverte. Je conseil cet ouvrage sans aucun souci.

Sébastien (Amazon)


Un très bon moment de lecture, une ambiance très apaisante et un voyage…

Damien (GoodReads)


J’ai aimé L’Ours de Dalécarlie. Cette lecture est très rafraichissante.

Nous, lecteurs, sommes immergés dans la famille d’Emma, en Suède. Ce roman m’a donné le goût du voyage ! N’ayant quasiment pas voyagé dans ma vie, c’est grâce à ce genre de livres que je peux malgré tout me faire une image du monde. J’ai ressenti la fraîcheur de la Suède, la beauté du paysage, le calme paisible qui y règne. Tout était joliment retranscrit, de manière à nous enchanter.

Ce roman constitue une sorte de fresque familiale à reconstituer. Le suspense et le mystère sont deux sentiments omniprésents tout au long de la lecture. Sous couvert du décès de Lennart, le grand-père d’Emma, c’est un raz-de-marée d’éléments familiaux que nous découvrons. Au fil de l’histoire, drames et secrets longtemps cachés se dévoilent aux yeux des membres de la famille restants.

Lorsqu’Ester, Stina et Emma se rendent dans la vieille maison de Lennart après sa mort, j’ai ressenti un immense sentiment de curiosité. Je voulais découvrir tout ce que pouvait renfermer cette maison. Un élément retrouvé sera d’ailleurs le point de départ de toute l’enquête qu’Emma et sa mère, Ester vont mener à propos de Saga, sa grand-mère. Chaque personnage renferme des secrets et l’on sent qu’il y a énormément de choses à soulever pour pouvoir boucler enfin toute cette affaire.

Cependant, j’ai trouvé que le roman était vraiment très court et concis par rapport à toutes les informations que ce tableau familial pouvait apporter. Le suspense est présent, mais il n’est pas assez exploité pour que le lecteur soit réellement surpris par chaque nouvel élément de l’enquête. J’arrivais à anticiper chaque nouveauté et ne ressentait donc pas vraiment l’effet de surprise escompté ce que j’ai trouvé dommage parce que l’histoire me plaisait beaucoup.

J’ai beaucoup aimé l’écriture du roman que j’ai trouvé sobre, simple, juste. Pas d’effets de style pompeux, pas de volonté d’en faire des caisses, tout était très bien dosé pour le plus grand plaisir du lecteur. J’ai par contre été surprise par la longueur de certaines phrases. A un moment, une phrase fait tout de même un paragraphe entier, c’est-à-dire plus de 10 lignes et j’avoue avoir dû la relire plusieurs fois pour en saisir le sens.

L’Ours de Dalécarlie est donc un roman à suspens qui s’apparente à une enquête familiale franco-suédoise. Je le conseille pour les amateurs de beaux paysages littéraires et pour l’histoire qui m’a enchantée. Ce roman aborde des thèmes dramatiques qui me touchent beaucoup notamment une maladie fascinante que je ne nommerai pas pour ne pas gâcher le suspens. Un beau roman à découvrir !

Casscrouton (Babelio)


J’ai fini hier soir ce super livre : superbe histoire, émouvante, j’ai adoré. Merci pour ce moment et à bientôt pour une nouvelle lecture.

Caroline (Facebook)


Je viens juste de finir ce merveilleux livre, quelle tristesse que se soit déjà terminé, j’aurais tellement voulu poursuivre la vie de cette famille Franco Suédoise. C’est vraiment un ouvrage que je vais conseiller et que je vais défendre du mieux que je peux dans ma librairie. Je vous souhaite vraiment beaucoup de réussite car c’est vraiment un très bon ouvrage, en espérant qu’il y en ai un suivant. Grâce à vous j’ai l’impression d’avoir voyagé en Suède. Merci pour ce dépaysement.

Sébastien (Facebook)


Ce premier roman se passe en Suède où Emma rejoint sa mère au chevet de son grand-père mourant, Lennart. Ce grand-père elle ne le connaît pas vraiment, il a toujours été absent de sa vie, pas forcément absent physiquement c’est juste qu’il n’était pas vraiment là, il vivait dans sa solitude depuis que sa femme Saga avait disparu. Emma voudrait en savoir plus sur sa grand-mère Saga. Comment a-t-elle disparu ? Qu’est-elle vraiment devenue ? Sa quête lui fera découvrir une vérité qu’elle n’imaginait pas. L’histoire alterne entre la recherche de vérité d’Emma et ce qui s’est passé à la fin des années 40 dans la vie de Lennart et Saga.

J’ai beaucoup apprécié ce roman très délicat et joliment écrit. J’ai apprécié bien sûr l’histoire de ce secret de famille, le suspense bien mené qui donne envie de connaître le fin mot de l’histoire. Les personnages d’Emma, de sa mère Ester, de la cousine de sa mère, Stina, sont bien dépeints, attachants. La relation entre Emma, Ester et Stina est touchante. Les flash-back sont bien vus, ils nous en apprennent chaque fois un tout petit peu plus, tout en maintenant le mystère.

Mais, j’ai surtout beaucoup aimé la peinture de la Suède, une jolie découverte pour moi. On ressent bien la rudesse du climat hivernal et en même temps c’est intéressant de comparer notre mode de vie, voire nos coutumes, avec celle de la Suède. C’est parfois très concret, ce qui donne un point de vue différent de ce qu’on peut lire dans d’autres romans sur les pays nordiques. Et tout ça en seulement 140 pages (version ebook) !

Un premier roman réussi ! Et une auteur à suivre…

Yaki (Babelio)


Dommage qu’il m’ait fallu éteindre la lumière et dormir un peu avant de retourner bosser … j’ai eu beaucoup de mal à en refermer les pages et ne l’ai terminé qu’en 2 jours. Un seul regret, qu’il soit déjà fini. J’attends le prochain avec impatience.

Merci Laure pour ce bon moment, j’ai retrouvé les paysages dont tu me parlais adolescente dans nos rêves d’évasion.

Florence (Facebook)


Un très bon premier roman. L’auteur nous entraîne en Suède, pays peu connu des français, et nous le fait découvrir à travers un secret de famille. Nous sommes pris par la découverte du pays et par l’intrigue, bien construite. Je le recommande vivement !

Paul (Amazon)


Un vrai coup de cœur, un magnifique roman autant que l’est la Suède si bien décrite, un secret captivant et saisissant! Très bon moment de lecture!

Xavier (Amazon)


Une belle histoire, un beau voyage en Suède, un peu de maintenant, un peu des années 40. Un bon suspense, une chute vraiment inattendue. A découvrir.

Linette (Amazon)


Très bon livre, une peinture psychologique des personnages tout en finesse. Et des aller retours dans le passé pour éclairer le présent. A s’offrir et à offrir.

Stéphanie (Amazon)


Ce premier et court roman emmène le lecteur dans la région suédoise de Dalécarlie que l’auteure semble bien connaître. Au menu : la nature, la chaleur du bois, la fraîcheur de l’air et un bon vieux secret de famille.

Un petit roman pas déplaisant du tout, dans lequel l’ambiance suédoise est bien rendue et dont la narration sobre donne envie de connaître la suite. Qui donne également l’impression que le sujet a une importance toute personnelle pour l’auteure.

Pour tous ceux qui ont envie de découvrir un premier roman et un nouvel auteur dont la sincérité est le premier atout.

MotsPourMots (Babelio)


Une lecture qui mêle plaisir et émotion.

L’écriture est agréable, fluide, élégante, évocatrice, mais aussi très sensible (sans tomber dans la facilité pour autant). Elle sert les émotions avec finesse, rend les dialogues très réalistes. Quant aux décors suédois (paysages, intérieurs), ils prennent réellement vie sous cette plume et nous dépaysent agréablement.

En plus de cela, nous sommes entraînés au fil de la lecture, dans un réel suspense, entretenu par une suite de questions pour lesquelles on suppose quelques réponses, et on en découvre beaucoup d’autres avec surprise.

La dernière page est très émouvante… jusqu’à ce que l’ultime ligne efface cette douce émotion dans un frisson troublant.

Une fin ouverte comme je les aime.

Sébastien (Babelio)


Que dire une fois la dernière page lue ? Déjà terminée, mince je serai bien restée encore un peu avec cette famille ! J’ai beaucoup apprécié ce roman, une histoire de famille avec ses secrets. Une jeune femme qui est intriguée par son grand-père qu’elle ne connait que très peu et qui vient de mourir. Elle veut savoir, comprendre pourquoi il était aussi froid et distant avec sa famille. L’intrigue est bien menée, claire et précise. L’auteure nous propose des allers/retours entre le présent et le passé afin de nous amener en douceur au dénouement final, qui est malgré tout sans grande surprise, on le sent venir au fur et à mesure que l’on découvre les personnages. J’ai également beaucoup apprécié les descriptions faites sur la Suède qui donne envie de découvrir ce pays. Un livre qui se lit très rapidement et qui est difficile à poser. Une très belle découverte.

Nala (MonBestSeller)


L’extrait m’a assez plus pour que j’achète le livre. C’est un bon bouquin quoique assez classique dans ce genre de littérature. Un peu court pour moi. Il devrait marcher. Personnellement, je l’achèterai pour la médiathèque. Merci.

Antigone (MonBestSeller)


Je voulais te dire que ma mère a adoré ton livre, elle est fan d’auteurs suédois et m’a dit que tu avais cette patte si caractéristique ! Elle a hâte de lire la suite et on viendra te voir pour une dédicace car, elle en est certaine, tu vas devenir célèbre !

Sandrine (Facebook)


J’ai profité de ce week end pour livre votre livre dans son intégralité, et je ne regrette pas le voyage ! D’abord parce que j’ai quelques attaches avec la Suède, mais aussi parce que vous conduisez très bien 😉 J’ai retrouvé la paix et le mystère des paysages suédois, le charme de ses maisons et de son art de vivre entre korv, boulettes et petits gâteaux/café. J’ai aimé votre saga très bien tricotée et très délicatement racontée. Votre style, sans fioritures stylistiques, sert avec beaucoup de grâce votre récit. Bravo. Et merci de ce cadeau. Lecteurs de passage, prenez le bateau pour la Suède, vous ferez un très beau voyage !

Ellebazi (MonBestSeller)


Merci pour ce moment tellement agréable passé en Suède à écouter l’histoire de ce vieil ours blessé en buvant du café et des biscuits dans une chaleureuse maison en bois. On partage votre empathie pour vos personnages pleins d’amour et de générosité…

Colette (MonBestSeller)


J’avais commenté… puis le message s’est effacé. Redire ce que l’on a déjà écrit. Toute histoire a déjà été écrite… mais pas par vous. J’adore cette façon de dire que les représentations vont dans les deux sens. Je suis aussi captivé par cette rencontre avec la mort: je viens de perdre ma grand-mère. Alors, pour cela, merci!

Thierry (MonBestSeller)


Une écriture épurée qui vous transporte immédiatement dans le romanesque, et le meilleur, celui qui nait du non-dit familial soudain révélé.

Didier (MonBestSeller)


Autobiographie, confessions, évocations limpides comme le ciel de ton pays dont nous craignons constamment mais à tort, nous les « gens du sud », la rigueur redoutable et rebutante; le contraire de ce magnifique récit, parfait, dense, riche, beau et émouvant. D’ailleurs on ne se lasse pas de relire certaines phrases, superbement construites, colorées d’un humour tendre dont on raffole jusqu’à l’épilogue : la disparition énigmatique de cette grand-mère dans les forêts majestueuses du grand Nord. A lire et relire.

Richard (MonBestSeller)


J’ai apprécié ce début de roman. Le lecteur est très vite emmené avec le personnage dans son univers et la description des paysages, de la lumière permet la création d’images qui defilent au fur et à mesure des pages.

Virginie (MonBestSeller)